Que signifie "as-is" en immobilier ?

Que signifie "as-is" en immobilier ? 4
Mar 10 2015

Que signifie « as-is » en immobilier ?

En 2008, les Etats-Unis se sont retrouvés dans une crise de l’immobilier sans précédent. Un événement qui a ensuite mené le monde vers une crise économique. Le marché de l’immobilier s’est ainsi retrouvé saturé de propriétés saisies : des biens de premiers prix, à des villas de plusieurs millions. Ceci a évidemment fait le bonheur des « bons payeurs » et de ceux qui pouvaient alors se permettre d’investir. Ces propriétés, qui appartiennent dès lors aux banques, sont alors offertes et catégorisées « as-is ». Qu’est-ce que « as-is » signifie ? Quels en sont les inconvénients ?

Faire son investigation

Dans un contrat immobilier standard en Floride, l’acheteur a une période de 15 jours pour inspecter la propriété en question. Si, durant ces 15 jours, celui-ci se rend compte de certains défauts et qu’il désire donc se rétracter ou demander des réparations, il peut le faire. En revanche, lorsqu’il s’agit d’une propriété avec un contrat « as-is », l’acheteur sait pertinemment que le vendeur ne fera aucun changement et aucunes réparations. C’est pour cela que le vendeur a l’obligation de divulguer l’ensemble des problèmes que présente la propriété et qui ne font pas partie du dossier public (« public record ») de la propriété. Cela signifie aussi que tous les problèmes qui figurent dans le public record (ex : zone inondable), n’ont pas à être explicitement divulgués ! Il est donc à la charge de l’acheteur de faire son inspection auprès du vendeur et de lire attentivement le public record, pour ne pas se retrouver avec une mauvaise surprise.

Le souci du détail…

Si l’achat d’une propriété « as-is » est la promesse d’une belle opération immobilière, il s’agit donc de faire attention et d’avoir le souci du détail. N’oubliez pas que, si vous, en tant qu’acheteur, vous attendez du vendeur qu’il soit honnête et avenant, son objectif à lui est de vendre au meilleur prix. Il y a donc là un véritable conflit d’intérêts entre les deux parties. L’acheteur doit donc être sur ses gardes. Et être sur ses gardes signifie aussi : faire appel à un professionnel de l’immobilier, un mandataire qui vous aidera dans cette investigation et vous permettra d’acheter en toute connaissance de cause des défauts de la propriété.

Partager

Partager avec un ami