Inflation et investissement : Quelle est la solution ?

Investissement et inflation
Sommaire de l'article

Ces dernières années ont été le signe d’un bouleversement économique assez flagrant. Depuis, l’inflation fait son grand retour avec une hausse des prix et une diminution du pouvoir d’achat. Il est donc raisonnable de se demander ce que l’avenir nous réserve au sujet de l’investissement. D’autant plus que certains investissements qui sont considérés comme sans risques sont les premiers à être touchés. Alors où faut-il placer son argent en 2022 ? Quelles sont les solutions pour générer un revenu supplémentaire malgré cette conjoncture économique ? Sur l’inflation et l’investissement, on vous explique tout dans cet article !

Inflation et investissement

Qu’est-ce que l’inflation ?

Avant de l’appréhender, il est bon de savoir réellement ce que le terme d’inflation signifie et quelle est son origine.

Dans notre quotidien, nous consommons un certain nombre de biens et de services. Ces derniers impliquent un coût qui n’est pas stable et qui peut donc varier selon les années. Certains peuvent augmenter, d’autres baisser, et inversement.

Mais lorsqu’il y a une hausse des prix globale de ces biens et services, on parle d’inflation. Elle concerne surtout ceux qui sont le plus utilisés par les ménages. Le déséquilibre va alors se créer parce qu’en parallèle, le pouvoir d’achat ne suit pas la tendance.

L’inflation implique une baisse de la valeur d’une monnaie. Comme l’explique précisément la Banque Centrale Européenne, “avec le temps, chaque euro permet d’acheter moins de produits”.

Dans l’ensemble, l’inflation représente donc le pourcentage de variation des prix à travers le temps.

Quelle est l’origine de cette inflation ?

Il est évident que l’inflation est la conséquence de la crise sanitaire qui a pendant plusieurs mois stoppé la production de certains biens et la possibilité de certains services.

Cependant, la demande a largement dépassé l’offre lors de cette période. Si bien qu’en plus du manque de matières premières, les prix ont dû être augmentés.

De plus, certains événements parallèles comme la guerre en Ukraine ont également participé à ce changement économique. Elle a été une conséquence à l’augmentation des coûts de l’essence et de l’électricité. Si les prix sont restés assez stables pendant un temps, ils ont subi une forte augmentation depuis la reprise globale de l’économie.

D’un autre côté, le pouvoir d’achat n’augmente pas. Selon les chiffres, l’inflation était de 2,6% en 2021 et n’a cessé d’augmenter. En 2022, elle était de 4,8% au mois d’avril et de 5,8% au mois de juin dernier. Et les prévisions pour les prochains mois penchent majoritairement vers la poursuite de cette augmentation.

Inflation et investissement immobilier : Quel est l’impact ?

L’investissement par l’épargne, qui peut paraître sans risque, est une victime de l’inflation. En effet, certains comme le livret A ou le livret d’épargne populaire sont indexés sur l’inflation. Bien que certaines mesures aient permis d’augmenter les taux pour compenser cette hausse des prix (à 2% pour le livret A et 4,6% pour le LEP), toujours est-il qu’elles ne sont pas accessibles à tous.

De plus, cette compensation n’est pas optimale. En effet, l’Insee a mesuré l’évolution des prix à 5,8% en juin dernier sur un an et table sur une inflation comprise entre 5 et 6% pour l’ensemble de l’année 2022. Autrement dit, même avec un taux de rendement à 2%, le livret A fait perdre environ 4% de pouvoir d’achat virtuel à son possesseur”.

Le secteur de l’immobilier n’a pas été épargné également par ce mouvement économique. Tout d’abord, le manque de matériaux de construction a freiné l’augmentation des stocks de biens immobiliers.

De plus, les tendances ont évolué, et la demande se place à un autre niveau depuis la crise sanitaire. Si bien que depuis, la demande de logement est forte et l’offre bien en dessous. Dans ce contexte, les prix ont donc connu une croissance rapide qui se poursuit aujourd’hui.

Investissement : Comment s’enrichir en période d’inflation ?

Investissement et inflation

Bien que la hausse des prix ait chamboulé quelques projets, toujours est-il qu’il existe de multiples possibilités pour profiter de cette tendance économique. Les investissements sécurisés comme l’épargne devenant trop peu intéressants, il est donc recommandé de se tourner vers des actions plus risquées.

Le fait d’investir dans des actions en bourse est, par exemple, déjà plus intéressant. En effet, bien qu’il s’agisse d’un marché qui repose sur des taux, ils se concentrent principalement sur ceux des entreprises. Ces dernières peuvent alors décider de les augmenter en fonction de la situation économique et des besoins.

Réaliser des placements dans l’or est également une bonne solution. L’avantage est que c’est un marché qui prend parti de l’inflation. Sa valeur augmente lorsque les taux généraux baissent.

Bien qu’il s’agisse de solutions pour contrer l’évolution de l’inflation, sachez qu’il en existe une particulièrement pour assurer vos revenus !

Quel investissement en période d’inflation ? La SCPI !

Nous évoquions en début d’article le fait que l’immobilier a subi les conséquences de la crise sanitaire. Bien que les prix augmentent régulièrement chaque année, l’investissement immobilier locatif reste l’un des meilleurs placements.

C’est notamment le cas de la SCPI. La Société Civile de Placements Immobiliers permet d’investir à plusieurs, aux côtés d’autres investisseurs, afin d’acquérir et de générer des revenus grâce à la location de biens immobiliers.

Le premier avantage, c’est que les coûts d’achat d’un bien immobilier sont bien moins élevés. Le fait d’acheter à plusieurs implique de placer moins pour gérer un patrimoine immobilier plus important. La hausse des prix a donc un impact moindre face à un placement individuel.

Le deuxième avantage, c’est que l’Indice de Référence des Loyers (IRL) est indexé sur l’inflation. Cela signifie que si les prix augmentent, un propriétaire sera tout à fait en droit d’augmenter ses loyers.

Comment protéger son argent de l’inflation ? En diminuant les risques !

Investir dans une Société Civile de Placements Immobiliers (SCPI) possède un grand intérêt au niveau du risque. Certes, ce n’est pas à la hauteur des livrets ou de l’assurance-vie qui n’en ont aucun. Il est évident que, comme tout achat de parts, le risque zéro n’existe pas.

L’augmentation des prix peut évidemment réduire les capacités financières des locataires et ainsi mener à des impayés ou une vacance locative.

Toujours est-il qu’en investissant à plusieurs, le risque est mutualisé. Les conséquences d’un imprévu sont réparties entre tous les propriétaires, ce qui les rend moindre à l’échelle individuelle.

En conclusion : si vous souhaitez assurer votre investissement malgré l’inflation, tournez-vous vers la SCPI !

Votre équipe qui vous accompagne dans vos investissements,

Vos experts de l’investissement

fr French
X