Comment fonctionne le crowdfunding immobilier ?

Table des matières

Vous connaissiez l’investissement seul en achetant un bien immobilier pour ensuite le placer en location ou le revendre avec une plus-value. Mais il faut savoir que l’investissement immobilier à énormément changé. Désormais, le crowdfunding a pris sa place et est considéré comme la nouvelle façon de placer ses finances. En effet, il s’agit d’une méthode bien plus accessible et plus sécurisée pour investir à plusieurs. Mais comment fonctionne le crowdfunding immobilier ? Quels sont ses avantages ? Quelle plateforme choisir pour se lancer ? On vous dit tout dans cet article !

Qu’est-ce que le concept du crowdfunding ?

Aussi connu sous le nom de financement participatif immobilier, le crowdfunding immobilier est le principe d’investir à plusieurs dans un projet immobilier par le biais d’une plateforme spécialisée.

C’est un principe qui date de plusieurs siècles et qui a même été le financement principal de la Statue de la Liberté. C’est grâce à la récolte de dons que le projet a pu être construit et ainsi envoyé aux États-Unis. L’origine remonte donc à plusieurs années.

En France, la première plateforme à proposer ce service est le site MyMajorCompany en 2007. À travers le monde, le concept se répand et c’est même le Président Barack Obama qui va même financer sa campagne électorale grâce au crowdfunding.

Depuis, les plateformes se sont multipliées et de plus en plus de personnes se sont lancées à leur tour. À la base, le principe du crowdfunding désignait le fait de participer financièrement à un projet en y apportant des dons. Désormais, ses capacités se sont élargies et il est possible de faire bien plus, comme un retour sur investissement.

Qu’est-ce que le crowdfunding immobilier ?

Le principe de crowdfunding est aujourd’hui resté le même, à une différence près. Depuis, bien qu’il soit encore possible de faire des dons, l’investissement immobilier par le financement participatif est devenu comme une sorte de prêt. Les investisseurs privés financent un programme ou un projet immobilier mis en place par des promoteurs.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il n’y a pas de montant de capital imposé, mais la somme minimum est de 1 000 euros. Chacun est libre de placer la somme qu’il souhaite.

Dans certains cas, la somme récoltée permet d’avoir un apport pour ensuite pouvoir obtenir un prêt immobilier auprès d’une banque. Dans d’autres cas, la somme entière permet de financer le projet dans son ensemble.

Le besoin croissant de cette méthode de financement s’explique par le fait que de nos jours, l’obtention d’un emprunt bancaire est de plus en plus difficile. Les apports requis (entre 8% et 15% du coût global) sont bien au-delà des capacités.

Comment ça fonctionne le crowdfunding immobilier ?

Il y a trois principaux acteurs au sein d’un système de crowdfunding immobilier : le promoteur (qui fait une récolte de fonds), l’investisseur (les particuliers qui investissent) et la plateforme (qui met en relation les deux acteurs).

De plus, il y a trois types de crowdfunding immobilier : le financement de projets de construction ou de rénovations, le crowdequity et l’achat dans l’immobilier locatif.

Le financement de projet de construction ou de rénovation

Tout d’abord, le promoteur (ou marchand de biens) va proposer un projet de construction immobilier et se tourner vers la plateforme de crowdfunding pour trouver des investisseurs. Cette dernière va ensuite sélectionner les programmes en les étudiant pour ensuite les proposer aux investisseurs.

Une fois le projet de construction terminé, le capital sera restitué aux investisseurs et la plus-value réalisée permettra de verser un bénéfice comme intérêts. Le lien entre l’investisseur et le promoteur s’arrête ici. On appelle ce mode de financement le “crowdlending“.

Le crowdequity

Même les start-up peuvent bénéficier d’un soutien pour lancer leur entreprise ! Le crowdequity permet de financer une partie du projet pour ensuite devenir actionnaire sur le long terme.

L’achat d’un bien immobilier locatif

Tout investisseur peut également s’engager sur le long terme en passant par une plateforme de financement participatif. Il est possible de placer une partie de son épargne dans une entreprise qui possède des biens immobiliers pour ensuite recevoir des bénéfices pendant plusieurs années.

Le principe est simple : vous investissez, la société place vos fonds dans des appartements, des maisons, des commerces, des immeubles, etc, la location permet de toucher des loyers et chaque mois (ou trimestre), vous touchez vos revenus sur investissement.

Le principe est le même que pour le placement en SCPI (Société, Civile de Placement Immobilier). Les rendements sont assez élevés puisqu’ils tournent autour de 6%.

Quels sont les avantages du crowdfunding immobilier ?

Si le crowdfunding attire autant les nouveaux investisseurs, c’est parce qu’il comporte de nombreux avantages.

Tout d’abord, le taux de rendement est généralement le premier point. Vous pouvez choisir d’investir sur une courte durée ou sur le long terme. Mais toujours est-il qu’en investissant à plusieurs, les sommes générées sont bien plus élevées. Le revenu sur investissement est donc plutôt élevé.

Comme évoqué un peu plus haut, le taux de rentabilité peut dépasser les 6%. C’est donc bien plus intéressant que les 2% proposés par le Livret A ou les 2,2% du Livret d’Épargne Populaire (LEP).

Le deuxième avantage, c’est la liberté de contrainte. Tout d’abord, il n’est plus nécessaire de faire un emprunt bancaire pour obtenir le capital nécessaire pour investir. Désormais, vous pouvez placer autant que vous souhaitez et que vous pouvez.

Pour les projets de biens immobiliers locatifs, toute la gestion est réalisée par la société (travaux, locataires, vente, récolte des loyers, etc). Vous n’avez donc rien à faire mise à part recevoir vos revenus !

L’investissement est désormais devenu bien plus accessible et il ne nécessite plus d’avoir une fortune démesurée.

Y-a-t’il un risque ?

Nous ne cesserons de le répéter, mais le risque zéro n’existe pas lorsque l’on parle de rendement. Si vous cherchez un investissement sans risque, vous pouvez tout à fait vous tourner vers l’épargne et les livrets. Mais les intérêts seront bien moins élevés.

Bien entendu, il peut y avoir un risque qu’à la fin de la construction, les bénéfices soient moins élevés que le capital investi ou qu’il y ait du retard dans les travaux et quelques imprévus. C’est un problème qui peut faire perdre une partie ou la totalité du capital investi.

Quelle plateforme de crowdfunding immobilier choisir ?

Il est important de choisir une plateforme en laquelle vous pourrez avoir confiance. Cela vous permettra de savoir que votre argent est placé en toute sécurité.

Aujourd’hui, le crowdfunding s’est diversifié et à étendu ses branches. Il est possible de participer dans un projet solidaire (Hello Asso, Generosity), dans une entreprise (October, PrêtUp), dans un projet engagé (Miimosa, ENERFIP, Lumo, etc) ou culturel (ProArti, Crowdbooks, etc).

Voici les meilleures plateformes pour faire du crowdfunding immobilier :

  • Homunity (369 projets financés)
  • Baltis Capital (76 projets financés pour un taux de rentabilité de 9,3% !)
  • Anaxago (215 projets financés pour un taux de rentabilité de 9,2% !)
  • Raizers (203 projets financés pour un taux de rentabilité de 9,9% !)
  • Fundimmo (352 projets financés)

L’équipe qui vous aide dans vos démarches sur le sol américain,

USA Immobilier

Benoît Malige
Benoît Malige

Votre spécialiste de l’investissement locatif aux États-Unis, consultant professionnel, expert certifié, qui vous permet de générer des revenus passifs et d’investir sereinement sur le long terme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire :
Pas de spam, notifications uniquement sur les actualités, les événements et les opérations d’USA Immobilier.

Vous avez pour projet d’investir aux USA ?

Écrivez-nous, nos équipes vous répondrons dans les plus brefs délais !

fr French
X