Troisième plus grande ville des États-Unis avec plus de 2 millions d’habitants, Chicago est un centre urbain dynamique riche en histoire, culture et, bien sûr, en opportunités immobilières. Envie d’en savoir plus sur cette ville aux multiples facettes qui offre un éventail de possibilités pour les acheteurs et les investisseurs ? Que vous envisagiez d’acheter votre premier logement, d’investir dans une propriété locative ou simplement de comprendre les tendances actuelles, découvrez une vue d’ensemble complète des prix de l’immobilier à Chicago et de son marché locatif actuelle !

Quelle a été l’évolution du prix de l’immobilier à Chicago ?

prix de l'immobilier à Chicago

Pendant de nombreuses années, Chicago, surnommée “Windy City”, a été considéré comme le plus grand port céréalier du monde accueillant chaque année beaucoup d’immigrants européens.

En 1871, un incendie dévastateur ravage la ville, détruisant une grande partie de l’immobilier existant qui était constitué majoritairement de bois, devant alors repartir de zéro. Mais la reconstruction a conduit à l’innovation architecturale avec notamment l’émergence du gratte-ciel. L’École d’architecture de Chicago a influencé le design avec des bâtiments comme le Home Insurance Building, considéré comme le premier gratte-ciel du monde.

De plus, des quartiers comme le Gold Coast ont été développés, offrant des résidences luxueuses pour les personnes à haut revenus. Cependant, la crise économique de la Grande Dépression a fortement ralenti le développement immobilier. Mais ce n’est pas ce qui a empêché la ville d’adopter un style internaitonnal et de développer ses banlieues autour de Chicago rapidement.

Chicago est un creuset culturel, attirant des personnes de divers horizons à la recherche d’opportunités dans ses nombreux secteurs, allant de la finance à la technologie, en passant par la fabrication et les services.

Désormais, de grandes entreprises s’y sont implanté à savoir Caterpillar, Throughtworks, Wintrust Financial Corporation ou encore Northern Trust. Ce sont plus de 400 entreprises, dont 36 figurant sur la liste Fortune 500, qui ont leur siège social à Chicago.

Pourtant c’est un pays qui subit une forte inflation qui voit l’ensemble de ses prix de l’immobilier impacter, et cela ne fait pas exception de la ville de Chicago. Avec l’augmentation des taux d’intérêt, le marché de l’immobilier reste bien entendu touché, mais à quel point ?

Quels sont les prix selon les biens immobiliers à Chicago ?

Après New York et Los Angeles, Chicago s’est classé troisième parmi les villes les plus peuplées des États-Unis. Pourtant, en cette année 2023, Chicago a connu des changements visibles dans son marché de l’immobilier.

Chicago a notamment connu une baisse significative de ses chiffres. Celle-ci s’est fait remarquer tout d’abord dans le nombre de ventes totales de maisons qui a diminué de 11,3% par rapport à l’année dernière. En septembre 2022, le nombre de vente totales de maison était de 2 064 logements et il est aujourd’hui passé à 1 830 logements.

Cette baisse s’est d’ailleurs fait remarqué sur l’ensemble de l’État de l’Illinois et dans les neuf comtés qui forment la région métropolitaine de Chicago.

Pourtant, ce n’est pas ce qui a empêché de constater une augmentation, certes légère, mais tout de même présente, des prix de l’immobilier à Chicago. À la fin de l’année 2022, le prix médian des maisons à Chicago était de 320 000 dollars. Ce dernier est passé à 324 450 dollars, soit une augmentation de 1,4%.

Les prix des maisons à Chicago

Il faut savoir que le prix des maisons à Chicago a connu une légère diminution de 1,6% pour ce qui est des maisons unifamiliales à la fin de l’année 2023 par rapport à 2022.

En cette fin d’année 2023, le prix de vente médian des maisons unifamiliales à Chicago est de 300 000 dollars. L’année précédente, ce prix était de 305 000 dollars.

Découvrez les secrets des marchés immobiliers aux USA

Téléchargez gratuitement notre guide 👇

Pour ce qui est des maisons de villes, c’est une augmentation assez notable de 12,7% qui a été remarqué chez Redfin. En cette fin d’année 2023, le prix de vente médian des maisons de ville à Chicago est de 605 000 dollars. En 2022, ce prix était de 537 000 dollars.

La bonne nouvelle, c’est que le marché de l’immobilier à Chicago reste compétitif et cela se remarque par rapport au nombre de jour sur le marché qui a diminué. En octobre 2022, les maisons restaient en moyenne 29 jours sur le marché. Aujourd’hui, les maisons se vendent en moyenne au bout de 25 jours.

Les prix des appartements à Chicago

prix de l'immobilier à Chicago

Du côté des appartements, les chiffres sont légèrement plus élevés. Tout d’abord, le prix médian des condos à Chicago a connu une augmentation de 3,3% en 2023.

À la fin de l’année 2022, le prix médian de vente des condos était de 321 250 dollars. Il est passé à 332 000 dollars au mois d’octobre 2023.

Si les prix ont majoritairement augmenté, c’est également parce que l’inventaire est en baisse constante depuis la fin de l’année 2022. Selon les statistiques de l’Illinois realtors, l’inventaire était établi à 28 564 au mois d’octobre 2022. En octobre 2023, ce dernier est descendu à 21 287.

Où se situe le marché du locatif à Chicago ?

Il faut savoir que le loyer médian national se situe à 1 505 dollars pour une chambre et à 1 862$ pour deux chambres. Selon le rapport de Zumper et notamment celui des villes les plus chères en termes de loyer, Chicago se situe en 13ème position avec un loyer moyen à 2 309$.

S’il est classé au même rang par rapport à l’année dernière, il faut comprendre que la ville se situe sur une branche haute des prix pratiqués au niveau national.

Le prix du loyer à Chicago pour une chambre est de 2 030$ (soit une augmentation de 8,60% par rapport à l’année dernière) et de 2 620$ pour deux chambres (soit une augmentation de 16,40%). Ces prix ont donc connu croissance intéressante lorsque l’on compare avec les prix de vente qui n’ont que très peu augmenté.

Selon les dernière données de Rentcafe, la majorité (54%) des biens immobiliers sont loués à plus de 2 000 dollars. À Chicago, près de 54% des biens sont occupés par des locataires tandis que 46% sont occupés par des propriétaires.

Quels sont les quartiers les plus chers de Chicago ?

Selon le classement établi par Neighborhoodscout, voici le top des quartiers où le prix de l’immobilier à Chicago est le plus cher :

  1. Lincoln Park Northeast
  2. DePaul Southeast
  3. Gold Coast South
  4. Grant Park/ DePaul University
  5. DePaul
  6. Lincoln Square Southeast
  7. Roscoe Village Southeast
  8. DePaul Southwest
  9. W Wisconsin St/ N Mohawk St
  10. DePaul South

Quelles sont les quartiers en vogue à Chicago ?

Chicago

Chicago est une ville diverse avec des quartiers en constante évolution. Certains quartiers, précédemment moins cotés, peuvent être en phase de gentrification, offrant des opportunités d’achat à des prix inférieurs avec un fort potentiel de plus-value.

Nous vous conseillons donc de garder un œil sur les tendances actuelles du marché immobilier à Chicago.

Pour cela, Neighborhoodscout a pris en compte un certain nombre de critères afin d’établir la liste des quartiers les plus en vogue à Chicago :

  1. W Wabandia Ave/ N Whipple St
  2. Humboldt Park Northeast
  3. N Kimball Ave
  4. Palmer Square East
  5. N Francisco Ave
  6. Logan Square Northwest
  7. W Cortland St/ N Mozart St
  8. Palmer Square
  9. Humboldt Park North
  10. W Cortland St/ N Albany Ave

Tendances des prix de l’immobilier à Chicago : Quelles sont les prévisions pour 2024 ?

En 2024, on s’attend à un retour des vendeurs de maisons sur le marché, notamment ceux contraints par de nouveaux emplois ou cherchant à déménager dans des zones moins chères. Cette tendance sera renforcée par les baby-boomers cherchant à réduire leur espace de vie, potentiellement ajoutant jusqu’à 30 millions d’unités de logement.

Par ailleurs, les taux d’intérêt hypothécaires, qui ont atteint un pic en octobre 2023, devraient se stabiliser au-dessus de 6% dans la seconde moitié de 2024, en réaction à un ralentissement économique et une baisse de l’inflation.

Le marché immobilier verra également une augmentation du nombre d’acheteurs en raison de la baisse des taux d’intérêt et de l’inflation. Les prix de l’immobilier, qui ont continué à grimper dans les grandes villes de l’Illinois, devraient maintenir cette tendance ascendante tant que la forte demande et les dynamiques de l’offre restent inchangées.

En outre, l’augmentation des permis de construire en 2023 signale une économie robuste en Illinois, laissant présager une hausse des ventes de nouvelles constructions.

Désormais, vous avez une vue d’ensemble précise des prix de l’immobilier à Chicago !

Vos experts de l’investissement,