Visa de travail aux USA : Lequel choisir et comment l’obtenir ?

visa de travail usa
Table des matières

Le territoire américain offre de véritables opportunités de réussite pour ses résidents et pour les étrangers. Toujours volontaire pour élargir ses horizons et se développer, vous trouverez l’emploi de vos rêves car les métiers les plus recherchés aux USA comprennent chaque domaine. Cependant, trouver un travail n’est pas la tâche la plus difficile.. Pour entrer aux États-Unis, il vous faut un visa ! Il en existe une multitude et chacun dépend de votre poste, de votre statut ou du contrat envisagé. Alors quel visa de travail aux USA est le meilleur pour vous ? Comment lancer les procédures et l’obtenir ? On vous dit tout dans cet article !

Quels sont les types de visa aux USA ?

Typical Visa application form and blue pen on paper calendar page close up

Les services de l’immigration américaine sont assez rigoureux dans la distribution de visa pour les étrangers. Chaque année, des milliers de visas sont accordés, mais cela passe par une procédure longue et précise.

Pour être certain que le pays comprenne les raisons de votre venue, vous devez choisir le visa qui correspond précisément à votre situation.

Il existe deux grosses catégories de visas : les visas de non-immigrant pour un séjour temporaire et les visas d’immigrant pour une résidence permanente. Voyons ensemble les différents types de visas disponibles aux États-Unis et comment être éligible.

L’avantage, c’est que la plupart d’entre eux permettent d’obtenir une Green Card (carte verte) au bout de quelques années !

Les visas pour visiteurs

Young tourist on the roof in New York City

Dans l’ensemble, c’est le visa B qui est accordé dans le cadre d’une visite temporaire. Mais il existe plusieurs sous-catégories :

  • Le visa B-1 : Il inclut tout ce qui concerne les affaires (voyage d’affaires, conférences ou conventions, négociation, etc)
  • Le visa B-2 : Il est accordé à tous les visiteurs (tourisme, voyage pour des vacances, visite d’un proche, traitement médical, participation à un événement, court programme d’études, etc).

Immigrer aux USA : TOUT savoir pour réussir son projet !

Les visas pour étudiants

Black student standing in front of group of other students

En tant que français, plusieurs sous-catégories sont proposées pour répondre au mieux à vos besoins. Avant toute chose, il faut savoir que si vous souhaitez simplement visiter une école ou réaliser une inscription dans un organisme scolaire qui nécessite une visite, c’est le visa B qui doit être demandé.

Si vous avez été accepté dans un lieu scolaire, votre visa va dépendre de votre établissement :

  • Le visa F : Université, collège, lycée, école primaire, conservatoire ou autre institution académique. Vous devrez prouver que vous êtes apte à payer les frais d’inscription et de séjour.
  • Les visas M : Établissement professionnel ou non universitaire reconnu. Il ne vous autorise pas à travailler.
  • Le visa H-3 : Pour effectuer un stage.

En revanche, s’il s’agit d’un programme d’échange de visiteurs aux États-Unis, c’est le visa J qui est le plus adapté. Pour les emplois courts et les stages, le visa J-1 vous permet de résider aux USA jusqu’à 12 mois.

Les autres catégories de visas

Voici la liste des visas également disponible dans d’autres situations :

  • Le visa C : Pour un étranger en transit à travers les États-Unis
  • Les visas A-1 ou A-2 : Pour les diplomates et les fonctionnaires de gouvernements étrangers
  • Le visa R-1 : Pour les travailleurs temporaires exerçant des fonctions religieuses.
  • Le visa D : Pour les membres d’équipage travaillant à bord de navires commerciaux ou de compagnies aériennes.

Quel visa de travail aux USA choisir ?

visa pour vivre aux états-unis

Si vous souhaitez entrer sur le territoire américain pour travailler, il va falloir expliquer précisément la raison de votre venue. Dans cette situation, il est préférable de trouver un emploi en amont car votre employeur va devoir faire une demande de pétition pour appuyer votre visa.

Voici les différents permis de travail proposés aux États-Unis :

  • H-1B : Il concerne les travailleurs occupant un poste spécialisé et qui ont un diplôme d’études supérieures (ou équivalent). Sa durée d’application est de 3 ans renouvelable une fois.
  • H-1B1 : Il concerne tout employé occupant un poste spécialisé et qui a un diplôme d’au moins 4 années d’études dans ce domaine.
  • Le visa H-2A : Il concerne les personnes exerçant des travaux agricoles temporaires ou saisonniers.
  • H-2B : Il concerne les travailleurs exerçant des travaux non agricoles temporaires ou saisonniers.
  • L : Il concerne tout employé voulant travailler dans une succursale, une société mère ou une entreprise filiale de l’employeur actuel à un poste de direction ou dans un poste nécessitant des connaissances spécialisées. La personne doit avoir une expérience avec le même employeur à l’étranger de façon continue d’au moins 1 an lors des trois années précédentes.
  • O : Pour les personnes ayant des capacités ou des réalisations extraordinaires dans les domaines scientifiques, culturels ou commerciaux.
  • E1 / E2 : Pour tout investisseur voulant diriger ou développer une entreprise à créer ou à reprendre. Un employé peut aussi l’accompagner. Il est accordé pour une durée de 5 ans et est renouvelable indéfiniment.

5 choses à savoir pour partir vivre aux Etats Unis !

Comment travailler aux USA sans visa ?

S’il y a bien une chose à savoir, c’est qu’il est formellement interdit de travailler aux USA sans Green Card, sans visa ou même en ayant un simple ESTA ! Nous vous déconseillons formellement d’essayer car cela peut avoir de lourdes conséquences.

En effet, selon les lois imposées par le service d’immigration, vous vous exposez à un bannissement des États-Unis pour une période de 3 ans si vous êtes pris à travailler depuis moins d’1 an.

Si vous exerciez une activité depuis plus d’1 ans, vous serez banni pendant 10 ans des USA.

Comment obtenir un visa de travail pour les USA ?

USCIS form I-20 Certificate of eligibility for nonimmigrant student status lies on flat lay office

Comme expliqué précédemment, il est nécessaire pour certains visas de trouver un emploi en entreprise avant de faire une demande de visa. Pour obtenir un visa de travail aux États-Unis, il faut que votre employeur américain obtienne une certification de travail pour ensuite faire une pétition auprès des Services de la Citoyenneté et de l’immigration américains (l’USCIS).

Pour être éligible, il devra remplir le formulaire l-129 et se renseigner à son sujet en amont pour déterminer si ce processus est nécessaire dans votre cas.

Faire une demande de visa

Dès lors que la pétition est approuvée par l’USCIS, vous pouvez entamer vos démarches administratives. La demande d’autorisation de travail aux USA se fait auprès de l’ambassade américaine ou du consulat de votre pays de résidence.

La première étape à réaliser est de faire la demande de visa non-immigrant en ligne en remplissant le formulaire DS-160. Si vous avez entre 14 ans et 79 ans, un entretien sera obligatoire.

Vous allez donc devoir prendre rendez-vous pour votre entretien de visa auprès de l’ambassade américaine ou du consulat de votre pays de résidence. Attention, le temps d’attente peut être long. Il dépend du visa demandé, du lieu et de la période de l’année. Il vaut mieux s’y prendre assez tôt..

En attendant, vous pouvez préparer votre entretien ! Tout d’abord, vous devez payer les frais de demande de visa. Ici encore, ils dépendent de votre pays d’origine et de la catégorie de visa. Nous les verrons plus en détails dans la prochaine partie.

Préparer l’entretien pour obtenir un visa de travail aux USA

Multiracial Business People Waiting For Job Interview Sitting Indoors

En tant que français, la dernière étape est celle de l’entretien. Vous allez avoir besoin de réunir un ensemble de documents pour créer votre dossier avant de vous présenter à l’agent consulaire. Cela inclut un passeport valide (pendant au moins six mois au-delà de la période de séjour), la page de confirmation du formulaire DS-160 de la demande de visa non-immigrant, le reçu de paiement des frais, une photo et le numéro de reçu de la pétition de votre employeur.

Ensuite, vous allez pouvoir assister à votre entretien. L’agent devra déterminer si vous êtes qualifié pour un visa. Vous devrez obligatoirement passer par l’étape de la numérisation de vos empreintes digitales.

Recevoir le visa américain en tant qu’étranger

À la suite de l’entretien, l’agent va déterminer si votre dossier demande un traitement administratif supplémentaire ou s’il est accepté. Dans les deux cas, vous serez tenu au courant.

Une fois le visa approuvé, vous allez devoir régler les coûts de délivrance du visa. Après un certain délai de traitement de votre visa, vous recevrez le vôtre qui devra être récupéré ou livré par coursier.

Comment obtenir sa carte verte aux USA ?

Comment postuler pour un visa H-2B ? Est-ce les mêmes conditions ?

Pour réaliser une activité saisonnière ou temporaire non agricole, vous devez faire une demande de visa de travail aux USA.

Pour le visa H-2B, les conditions sont relativement les mêmes. Ici aussi, l’employeur est tenu d’obtenir une certification de travail temporaire auprès du Département Américain du Travail. Il doit remplir plusieurs formulaires dont ceux du ETA-9155 (pour l’inscription au visa), ETA-9141 (pour assurer que vous serez payé légalement), ETA-9142 (pour certifier qu’il s’agit d’un emploi temporaire).

Après que les demandes ont été approuvées, vous allez pouvoir remplir le formulaire l-129 et le soumettre à l’USCIS. Ce dernier doit être soumis au moins 6 mois avant le début de l’emploi. Vous devez également fournir une copie de la certification de travail de votre employeur. Par la suite, les procédures sont les mêmes.

Vous devez vous rendre dans une ambassade américaine ou un consulat de votre lieu de résidence pour ensuite avoir votre entretien.

Ce type de document vous permet de rester aux États-Unis pendant une durée d’un an maximum.

Quel est le prix du visa américain ?

Il existe deux types de frais à régler si vous souhaitez avoir une autorisation de travailler. Il y a les frais de demande et ceux pour la délivrance de visa. Ils diffèrent en fonction du pays d’origine et du type de visa.

Pour ce qui est du prix de demande, ils sont de 160$ pour toute personne désireuse d’obtenir un visa B, C, D, F, J et M.

Les coûts passent alors à 190$ pour toute personne voulant un visa H, L, O et R.

Pour les visas E (E-1 ou E-2) qui concernent les investisseurs, les prix s’élèvent à 205$.

La délivrance de l’autorisation d’immigration dépend du pays. Il est possible de faire une simulation sur le site du Gouvernement directement. Dans le cas de la France par exemple, il n’y a aucun frais.

Votre équipe qui vous aide dans vos démarches sur le territoire de l’oncle Sam,

USA Immobilier

Benoît Malige
Benoît Malige

Votre spécialiste de l’investissement locatif aux États-Unis, consultant professionnel, expert certifié, qui vous permet de générer des revenus passifs et d’investir sereinement sur le long terme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire :
Pas de spam, notifications uniquement sur les actualités, les événements et les opérations d’USA Immobilier.

Vous avez pour projet d’investir aux USA ?

Écrivez-nous, nos équipes vous répondrons dans les plus brefs délais !

fr French
X