Denver, surnommée la “Mile-High City” pour son altitude exacte d’une mile au-dessus du niveau de la mer, est non seulement célèbre pour son paysage pittoresque et sa proximité avec les Rocheuses, mais elle est aussi devenue un point chaud pour l’immobilier. À travers cet article, nous allons plonger dans les nuances du marché immobilier à Denver Colorado, offrant des insights précieux pour les acheteurs, les vendeurs, et les investisseurs. Nous explorerons l’évolution des prix de l’immobilier, les quartiers les plus demandés, et les facteurs qui influencent le marché dans cette métropole en constante évolution.

Quelle a été l’évolution de Denver Colorado ?

immobilier denver colorado

Denver, fondée en 1858, a un passé historique riche marqué par des événements significatifs et des épreuves. Malgré sa fondation précoce, il n’existe plus aujourd’hui de maisons individuelles construites dans les années 1850 ou 1860, selon les registres. La période des années 1870 reste toutefois notable, avec la présence de 25 résidences datant de cette époque.

Dans les années 1870, la scène résidentielle de Denver était dominée par des habitations unifamiliales, la plupart érigées sans l’intervention d’un architecte. Ces maisons, souvent dépourvues d’un style architectural particulier, étaient principalement construites en bois.

Ce choix de matériau et la conception simple de ces demeures étaient influencés par l’histoire de la ville, marquée par la ruée vers l’or, et reflétaient le style vernaculaire typique de cette période florissante de Denver.

Le milieu du XIXe siècle a été particulièrement turbulent pour Denver. En 1863, un incendie dévastateur a ravagé une grande partie du quartier des affaires. L’année suivante, un désastre naturel a frappé quand une inondation soudaine a englouti Cherry Creek, entraînant la mort de 20 personnes et des dégâts estimés à un million de dollars.

Ces premières épreuves ont toutefois forgé la résilience et la détermination des habitants de Denver.

L’essor de Denver

Face à l’adversité, ils ont uni leurs forces pour assurer la survie et le développement de leur ville. Lorsque l’Union Pacific Railroad a décidé de contourner le Colorado dans son itinéraire transcontinental, les citoyens de Denver ont levé 300 000 dollars pour construire leur propre ligne de chemin de fer afin de se connecter à l’Union Pacific à Cheyenne, dans le Wyoming.

Historiquement, l’économie de Denver a été étroitement liée à l’industrie énergétique, notamment le secteur pétrolier et gazier, ainsi qu’aux contrats de défense, en particulier avec la présence de bases militaires importantes comme celle de l’armée de l’air à Colorado Springs et la base aérienne de Buckley à Aurora.

Cependant, la crise de l’OPEP de 1973 et la baisse significative des prix du pétrole à moins de 10 dollars le baril en 1986 ont entraîné un ralentissement économique dans la région.

La fin des années 1990 a marqué une période où l’économie de Denver était principalement axée sur des secteurs spécifiques tels que l’énergie, le gouvernement et l’armée, la technologie, et l’agriculture.

Toutefois, au cours de la décennie suivante, Denver, ainsi que l’État du Colorado, ont connu un afflux de nouvelles industries. Le Bureau du développement économique et du commerce international du Colorado (OEDIT) indique que l’État abrite désormais un large éventail de 14 industries clés, incluant les soins de santé, les services financiers, et le tourisme.

Cette diversification économique a été un facteur déterminant pour la résilience de Denver et de l’État face à la récession mondiale qui a sévi entre 2008 et 2010.

Aujourd’hui, Denver attire énormément de travailleurs dans de solides industries spécialisées dans l’aviation, l’aérospatiale, les biosciences, l’énergie, la santé et les technologies de l’information et des logiciels.

Faut-il investir dans l’immobilier à Denver Colorado ?

investir dans l'immobilier à Denver Colorado

Denver se distingue par sa population dynamique et éduquée, avec plus de 710 000 résidents dans la ville et une métropole vibrante qui en abrite près de 2,9 millions. Population qui a augmenté depuis 2019 de 1,33%.

La présence de nombreuses institutions d’enseignement supérieur de renom, telles que l’Université Regis, l’Université de Denver, l’Université du Colorado à Denver, la Metro State University et la Colorado School of Mines, enrichit la ville d’une main-d’œuvre hautement qualifiée.

Cette éducation de haut niveau est complétée par l’Université du Colorado à Boulder et l’Université d’État du Colorado, toutes deux situées à proximité. Cela fait de Denver une grande ville étudiante. En tant qu’investisseur, cela assure un flux constant de locataires.

De plus, Denver attire une main-d’œuvre diversifiée, incluant de nombreux nouveaux arrivants et professionnels venant d’autres régions, contribuant ainsi à la croissance et à la diversification de son marché de l’emploi.

Une économie en pleine croissance

Denver étant une ville attractive professionnellement, la demande a toujours été très élevé. En 2021, Denver a même été déclarée comme étant l’une des villes américaines les plus attractives pour les investisseurs.

C’est même également devenu un choix populaire pour les entreprises qui cherchent à s’installer et se développer. En effet, selon le rapport CBRE Scoring Tech Talent 2023, Denver est classée 10e aux USA en termes de talents technologiques.

Ce n’est donc pas pour rien que le taux de chômage à Denver a connu une diminution de près de 25% depuis 2010. Ce dernier est retombé à 3% cette année en accueillant plusieurs entreprises Fortune 500. On compte notamment Halliburton, Smith International, Newmont Mining et Noble Energy.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la vie à Denver, n’hésitez pas à lire notre article : VIVRE À DENVER : LES 10 CHOSES À SAVOIR !

Quels sont les prix de l’immobilier à Denver Colorado ?

La pandémie a entraîné une très forte hausse de la demande de biens immobiliers. Si bien que la concurrence entre les acheteurs a pendant longtemps été rude. Pourtant le manque de stock dont fait face la ville depuis 2011 et la demande en hausse a booster la rapidité des ventes mais aussi la hausse des prix.

Si bien qu’à cette époque, Denver a connu un nombre record de maisons vendues. Elle a d’ailleurs connu son chiffre historique le plus avec seulement 1 477 maisons à vendre. En comparaison, celui-ci était de 11 839 à la fin des années 1990.

Depuis, la ville a connu quelques changements dans son marché de l’immobilier.

Les prix de l’immobilier à Denver Colorado n’a pas connu de baisse ni de hausse significative. Le prix médian des logements est resté stable en s’établissant à 530 000 dollars. Mais cela ne veut pas dire que le mouvement a été constant toute l’année.

Denver a connu un pic de ses prix au mois de juin 2023, avec un prix médian à 605 000 dollars. On peut dire qu’actuellement, la ville connait son échelle la plus basse en termes de prix.

Néanmoins, cette perspective ne reflète pas complètement la réalité du marché immobilier de Denver, étant donné que la dynamique immobilière de la zone métropolitaine est influencée par un rythme saisonnier. En effet, on observe habituellement une réduction des biens disponibles sur le marché durant cette période de l’année.

Découvrez les secrets des marchés immobiliers aux USA

Téléchargez gratuitement notre guide 👇

Les prix des maisons à Denver Colorado

prix des maisons à Denver Colorado

La ville de Denver a une particularité très précise dans la construction de ses maisons. Beaucoup sont encore présentes et remontent aux années 1900. Elles sont d’ailleurs reconnaissables de part leur construction en bois, tout à fait typique d’une maison américaine.

Le prix de l’immobilier à Denver, principalement des maisons, a connu une légère augmentation de 1,6% pour ce qui est des maisons unifamiliales à la fin de l’année 2023 par rapport à 2022.

Au mois de décembre 2023, le prix de vente médian des maisons unifamiliales était de 605 000 dollars. L’année précédente, ce prix était de 595 500 dollars. Finalement, on remarque que la baisse est constante depuis le mois de mai 2023, où les prix ont atteint un sommet de 709 378 dollars.

Pour ce qui est des maisons de villes, Redfin a remarqué une baisse assez similaire de 1,7%.

En cette fin d’année 2023, le prix de vente médian des maisons de ville à Denver est de 574 990 dollars. En 2022, ce prix était de 585 000 dollars.

Les prix ont pourtant également atteint un pic à 643 500 dollars au mois de février 2023. On remarque donc une importante volatilité du marché de l’immobilier de Denver.

Les prix des appartements à Denver Colorado

Du côté des appartements, les augmentations sont également présentes. Tout d’abord, le prix médian des condos à Denver a connu une croissance de 2% en 2023.

À la fin de l’année 2022 (en décembre), le prix médian de vente des condos était de 340 000 dollars. Il est passé à 346 750 dollars au mois de décembre 2023. Mais il faut noter que le mois de novembre était relativement bas. À ce moment-là, le prix était à 328 500 dollars.

Cependant, l’augmentation la plus importante de l’année s’est réalisée au mois d’octobre 2023 lorsque les prix de l’immobilier à Denver sont montés à 354 000 dollars.

Où se situe le marché du locatif à Denver Colorado ?

Il faut savoir que le loyer médian national, selon le rapport de Zumper, se situe à 1 499 dollars pour une chambre et à 1 856$ pour deux chambres. La ville de Denver se trouve en 20 ème position des villes les plus chères selon ce rapport. Elle se trouvait à la même position il y a un an.

Le marché locatif reste assez favorable aux investisseurs à Denver. En effet, pendant que des grandes villes comme Chicago connaissent une pénurie de logements et des réglementations strictes de ville, Denver compte près de 40 000 en construction.

À Denver, le coût moyen du loyer pour une chambre est de 1 790 $ (une augmentation de 4,10% en un an). Il est de 2 370 $ pour deux chambres (soit une augmentation de 2,60%). Ces prix restent largement bien au-dessus de la moyenne nationale. D’ailleurs, selon ce même classement, la ville de Denver apparait comme étant la plus chère du Colorado en termes de loyers.

Selon le rapport de Rentcafe, la grosse majorité des appartements à Denver (soit 80%) proposent un loyer supérieur à 1500$. La très petite minorité (21%) proposent des loyers à moins de 1500 dollars.

En tant qu’investisseur, il faut savoir que 50% des biens immobiliers à Denver sont occupés par des locataires. Les locataires occupent donc 50% d’entre eux.

Où investir dans l’immobilier à Denver ?

Où investir dans l'immobilier à Denver

Pour ceux qui envisagent d’investir dans l’immobilier à Denver, la ville offre de nombreuses opportunités attrayantes dans différents quartiers, chacun présentant ses propres attraits et particularités.

Mais alors, quels sont les endroits privilégiez par les investisseurs à Denver ?

Gare Union (Union Station)

Située au cœur du centre-ville de Denver, Union Station est un quartier dynamique qui mélange résidentiel, commercial et vente au détail.

C’est un lieu privilégié tant pour les locaux que pour les touristes, avec la présence de grands employeurs comme Google et Facebook, ce qui renforce son attrait pour les investisseurs potentiels.

RiNo (River North Art District)

Ce quartier branché est connu pour ses galeries d’art, ses boutiques et sa scène culinaire diversifiée. Le quartier est en plein développement avec une scène artistique florissante, des boutiques et une variété de restaurants.

Il attire les jeunes professionnels et les familles à la recherche d’un environnement urbain animé, ce qui en fait un choix séduisant pour l’investissement immobilier.

Highland Park

Highland Park est un quartier historique réputé pour ses maisons pittoresques et ses rues bordées d’arbres. C’est un quartier familial avec de bonnes écoles et des parcs, ce qui le rend attrayant pour les familles cherchant une communauté paisible mais accessible.

Washington Park

Prisé pour sa proximité avec le Washington Park, l’un des plus grands et des plus populaires parcs de Denver, ce quartier offre non seulement un accès facile aux activités de loisirs, mais également de bonnes écoles et une variété de restaurants, ce qui le rend attrayant pour les familles et les professionnels.

Sloan’s Lake

Sloan’s Lake est un quartier tendance connu pour sa proximité avec le populaire Sloan’s Lake. Il s’agit d’un centre d’activités aquatiques et de loisirs en plein air. De plus, la zone offre une gamme de restaurants et de bars, renforçant son attrait pour ceux qui recherchent un mode de vie actif et social.

Sunnyside et Berkeley

Ces quartiers en émergence offrent des options de logement abordables et se situent à proximité du centre-ville de Denver, les rendant potentiellement lucratifs pour les investisseurs.

Stapleton

Anciennement une zone aéroportuaire, Stapleton s’est transformé en une communauté mixte avec de nouvelles maisons, appartements et entreprises, présentant des opportunités d’investissement.

Belmar

Un développement mixte à Lakewood, cette zone offre de nouvelles maisons, appartements, magasins et restaurants, contribuant à son attrait pour les investisseurs recherchant un portefeuille immobilier diversifié.

Rosedale

Ce quartier offre un cadre de vie paisible et attrayant pour les locataires et les acheteurs potentiels. Sa tranquillité et son accès facile aux commodités urbaines en font un choix judicieux pour l’investissement immobilier.

LoDo (Lower Downtown) et LoHi (Lower Highland)

Ces quartiers combinent le charme historique avec les commodités modernes, attirant une base de locataires diversifiée. Ils se distinguent par leur ambiance unique mêlant ambiance du vieux monde et offres contemporaines, bien que les coûts de propriété puissent être plus élevés en raison de leur désirabilité.

Quels sont les quartiers les plus en vogue à Denver ?

quartiers à Denver

Denver bénéficie d’une économie florissante, d’une qualité de vie élevée, et d’un paysage urbain en constante évolution. C’est ce qui la rend attrayante pour une variété de groupes démographiques, des jeunes professionnels aux familles en recherche de stabilité.

Parmi ses nombreux quartiers, voici ceux qui sont classés comme étant les plus en vogue depuis 2000 :

  1. Victory Crossing
  2. Stapleton South
  3. Stapleton East
  4. Stapelton North
  5. Stapelton
  6. Stapleton Southeast
  7. CBD
  8. Quitman
  9. West Colfax
  10. Sanchez Park

Quels sont les quartiers les plus chers à Denver Colorado ?

Denver peut aussi regrouper des quartiers plus luxueux attirant les ménages les plus fortunés. Voici un apperçu du classement, selon neighborhoodscout, des quartiers les plus chers à Denver :

  1. Country Club
  2. Hilltop West
  3. Four Square Mile South
  4. Washington Park
  5. Cherry Creek
  6. LoDo/Union Station
  7. Hilltop
  8. South Park Hill West
  9. Washington Park West
  10. Congress Park South

Tendance des prix de l’immobilier à Denver Colorado : Quelles sont les prévisions pour l’avenir ?

La scène immobilière de Denver, plaque tournante du Colorado et acteur clé de la région de Mountain West, connaît une phase dynamique.

En tant que capitale de l’État, Denver est le point de convergence de nombreux employeurs. Elle attire les habitants de zones urbaines plus coûteuses. Ces nouveaux arrivants recherchent le coût de la vie relativement moins élevé de la ville et l’attrait des possibilités de travail à distance dans le cadre pittoresque des montagnes Rocheuses.

Pourtant, ce marché en pleine effervescence est à l’aube d’un changement important. Après des années d’escalade de la valeur des maisons, l’immobilier de Denver se trouve à un tournant crucial. Il réagit à la dynamique changeante de la demande des acheteurs face à l’augmentation des taux hypothécaires.

Une tendance à la baisse des prix de l’immobilier se dessine. Cela suggère une transition d’un marché centré sur les vendeurs vers un environnement immobilier plus équilibré. Certains experts de la Denver Metro Association of Realtors (DMAR), prévoient un mouvement vers l’équilibre après 16 années dominées par l’avantage des vendeurs.

Le cycle immobilier typique de Denver s’étend sur sept ans, ce qui indique que la correction du marché n’a que trop tardé. Les segments haut de gamme et de luxe pourraient connaître un ajustement plus prononcé.

C’est surtout le cas pour les propriétés cotées à plus de 500 000 dollars. Elles sont susceptibles de connaître des réductions de prix notables et de rester plus longtemps sur le marché.

En revanche, les biens dont le prix est inférieur à 500 000 dollars, s’ils sont proposés de manière compétitive, devraient conserver leur valeur avec des baisses de prix minimes, voire inexistantes. C’est ce qui témoigne de la stabilité de la demande dans ce segment.

Vos experts de l’investissement immobilier,