Visa pour investisseur aux USA : Le guide complet !

visa investisseur usa
Table des matières

Pour entrer sur le sol américain et réaliser votre “American Dream”, vous devez être vigilant sur certains points. Aux États-Unis, on ne rentre pas si facilement. Il existe un type de visa précis correspondant à vos objectifs de visite. Que vous soyez touriste, entrepreneur, employé, étudiant ou même stagiaire, vous trouverez le visa correspondant à votre catégorie. Attention ! Une erreur pourrait vous être fatale, et notamment si vous voulez y aller pour le business ! Alors quel type de visa pour investisseur aux USA faut-il choisir ? Voici un guide complet pour vous aider à réaliser votre projet !

Quels sont les types de visa USA ?

Les États-Unis sont une terre d’accueil pour tous, mais un visa doit se mériter. Il doit traduire une envie d’aider le pays de par ses compétences, ses aides ou ses capacités.

Il existe deux types de visa pour un demandeur :

  • Non-immigrant qui est utilisé pour un séjour temporaire
  • Immigrant pour une résidence permanente dans le but d’obtenir la nationalité.

L’avantage, c’est que la plupart d’entre eux peuvent déboucher sur une autorisation de Green Card (carte verte) après un certain temps.

Tout d’abord, nous allons voir les différents types de visa qu’il est possible d’obtenir pour partir vivre aux USA temporairement ou pour la vie.

Le visa visiteur

Beginning of Business Trip

Les visas de visiteur sont généralement des accès temporaires sur le territoire américain. Au sein même de cette première catégorie, il existe plusieurs exemples d’activités possibles, chacune correspondant à un visa particulier :

  • Affaires : Pour consulter des associés, assister à une convention dans le cadre de votre travail, régler une succession ou même négocier un contrat, il vous faudra demander un visa B-1.
  • Tourisme : Pour entrer en tant vacancier, touriste, visiteur d’un proche ou de votre famille, demandeur d’un traitement médical, participant à des événements sociaux ou culturels ou pour vous inscrire à un programme d’études récréatives, visiter une école ou être candidat, il vous faudra demander le visa B-2.

Comment acheter un commerce aux Etats Unis ?

Être demandeur d’un visa étudiant

College Students Posing Outdoors

Si vous venez d’être accepté dans une école ou tout autre organisme scolaire américain, vous pouvez demander un visa étudiant. Cependant, ce dernier est différent en fonction du type de programme d’études et du type d’école que vous allez fréquenter :

  • Le visa F : Il sera approprié pour un candidat voulant intégrer une université, un collège, un lycée, une école primaire, un séminaire, un conservatoire ou tout autre institution académique.
  • Le visa M : Vous serez obligé d’obtenir ce visa si vous voulez intégrer un “Établissement professionnel ou autre établissement non universitaire reconnu, autre qu’un programme de formation linguistique”.

Visa d’échange de visiteur

Si vous souhaitez acquérir de l’expérience aux États-Unis, enseigner, étudier, mener des recherches ou recevoir une formation pour un emploi, il faudra faire la demande du visa J.

Le visa d’emploi

Working hard, working smart

Pour travailler aux États-Unis pour une durée déterminée, vous devez obtenir un visa de travail temporaire. Pour cela, un employeur devra déposer une requête auprès des services de citoyenneté et d’immigration des États-Unis (USCIS).

La catégorie de visa va dépendre de vos compétences et de l’activité en question pour votre séjour :

  • Le visa H-1B : Il est nécessaire pour toute personne disposant d’un diplôme d’études supérieures (ou équivalent) pour travailler dans une activité spécialisée.
  • Le visa H-1B1 : Délivré pour une durée de 3 ans, vous pourrez travailler dans un métier spécialisé si vous possédez un diplôme de bac +4.
  • Le visa H-2A : Il est nécessaire pour les travaux agricoles temporaires ou saisonniers et est délivré pour une durée d’un an ou moins et seulement pendant certaines périodes de l’année.
  • Le visa H-2B : Il convient aux travailleurs (non agricoles) pour une activité temporaire (saisonnier, intermittent, forte demande d’emploi).
  • Le visa H-3 : Délivré pour une période de 2 ans, il est accessible pour les stagiaires ou visiteurs en éducation spécialisée (handicap).
  • Le visa L : Il concerne les gérants, les cadres, les employés spécialisés (et leur famille) venant travailler dans une filiale américaine de leur société.
  • Le visa O : Si vous possédez des capacités ou des réalisations extraordinaires, il est fait pour vous ! Vous devrez alors prouver vos compétences que ce soit dans le domaine culturel, scientifique, éducatif ou même dans les médias.
  • Le visa P : Il concerne tout professionnel ou artiste devant se rendre sur le sol américain pour un événement ponctuel. Il comprend les athlètes (P-1), les artistes (P-3) ou tout autre performer (P-2) et reste accessible à leur entraîneur.

USA Immobilier – Investissement immobilier USA

Quel visa pour investisseur aux USA ?

Visa application form on a wooden table, visa processing, registration, flat lay.

Si vous souhaitez investir sur le territoire américain, il faut obtenir un visa assez particulier. Le visa E est le seul qui vous autorise à devenir investisseur aux États-Unis. Il est d’ailleurs émis pour une durée de 5 ans mais peut être renouvelé indéfiniment si votre investissement reste actif.

Comme vous devez le comprendre, il convient de préciser la nature de votre investissement pour trouver celui qui vous correspond.

Le visa E1

Ce visa concerne notamment les personnes qui souhaitent créer une entreprise commerciale aux USA.

Mais l’obtention de ce statut impose certaines conditions :

  • Au moins 50% des échanges commerciaux de l’entreprise doivent être réalisés entre votre pays d’origine et votre pays d’accueil.
  • Vous devez être ressortissant d’un pays signataire d’un traité de commerce avec le pays d’accueil
  • Votre activité commerciale doit avoir démarré avant la demande de visa.
  • Vous devez posséder au moins 50% des parts de votre entreprise.
  • Vous devez exercer une fonction de dirigeant au sein de l’entreprise et posséder des compétences managériales qualifiées.

Si vous souhaitez intégrer des employés dans cette entreprise, ils pourront également faire une demande de visa E1.

Le visa E2

Si votre but est d’investir dans le développement d’une société aux États-Unis, le visa E2 est celui qu’il vous faut. Pour obtenir ce document, l’investissement doit impliquer un capital assez conséquent.

Ici encore, plusieurs conditions sont imposées au nouvel investisseur :

  • Vous devez être ressortissant d’un pays signataire d’un traité de commerce avec les USA,
  • Avoir investi suffisamment pour que l’entreprise puisse se lancer, subvenir à ses besoins et qu’elle permette de créer de l’emploi aux États-Unis,
  • Et générer un investissement actif et non passif. L’entreprise visée doit être un vrai business avec un objectif commercial participant ainsi à l’essor économique du pays.
  • Vous devez posséder au moins 50% des parts de l’entreprise et avoir un pouvoir de décision et de gestion au sein de l’organisme.
  • Le capital investi doit être conséquent. Il n’y a pas de montant minimum mais il doit être proportionnel au type de commerce et à son coût. Par exemple, si la valeur des actifs de l’entreprise est inférieure à 500 000$, l’investissement doit être d’au moins 75%. Si les actifs sont supérieurs à 3 millions de dollars, vous devrez investir au moins 30%.
  • Et pour investir, vous devez prouver que vous détenez les fonds nécessaires (prêt, actions, fonds propres, etc) !

L’avantage, c’est que votre conjoint(e) peut aussi obtenir un permis de travail sur le sol américain après votre obtenu ce visa. Vos enfants peuvent également être autorisés à étudier ou à vivre aux USA jusqu’à l’âge de 21 ans.

Cependant, l’inconvénient est qu’il ne débouche pas par l’obtention d’un Green Card (Carte verte).

Pourquoi investir dans l’immobilier en 2022 ?

Comment obtenir un visa d’investisseur aux USA ?

Woman with paperwork

Ainsi, obtenir un visa d’investisseur aux USA, ce n’est pas simple ! Surtout lorsque le processus de demande de visa varie entre les différentes catégories. Dans cette partie, voyons ensemble les différentes étapes pour obtenir votre visa de travailleur ou d’investisseur !

Comment obtenir un visa H1 ou L1 pour employé ?

Pour travailler dans une société américaine, votre employeur va devoir déposer une pétition pour travailleur non immigrant (formulaire l-129) en votre nom aux services de la citoyenneté et l’immigration des États-Unis (USCIS).

Une fois cette dernière approuvée, vous allez pouvoir faire votre demande de statut auprès d’une ambassade ou d’un consulat des États-Unis. Il faudra alors remplir le formulaire DS-160 en ligne.

Ensuite, vous devrez avoir une entrevue (obligatoire pour tout demandeur âgé entre 14 et 79 ans) avec un agent consulaire. Il pourra déterminer si vous êtes qualifié pour l’obtention de votre visa.

Ce rendez-vous se déroulera dans l’ambassade ou au consulat de votre pays de résidence. Votre dossier pourra nécessiter un traitement administratif supplémentaire ou être approuvé directement. Vous pourrez alors être employé aux USA !

Devenir investisseur immobilier en 5 étapes !

Comment obtenir un visa E2 pour investisseurs ?

Dans le cas d’un visa pour investisseurs, la demande se fait généralement auprès d’un consulat ou d’une ambassade américaine de votre lieu de nationalité ou de résidence. Vous devrez alors remplir le formulaire DS-156E.

Si vous résidez déjà sur le sol américain ou que vous avez un autre visa, vous pouvez postuler directement auprès des services de la citoyenneté et l’immigration des États-Unis (USCIS) pour changer de statut.

L’organisme choisi devra alors étudier votre dossier. Cela peut demander un certain temps (entre 2 et 10 semaines).

En tant que candidat, vous pourrez alors faire votre demande de rendez-vous. Il se déroulera à l’ambassade américaine de votre lieu de résidence. Pour vous préparer ou dans le besoin d’une traduction, il est possible de faire appel à un avocat ou un consultant en immigration.

L’entretien pour obtenir votre autorisation d’investissement dure généralement entre 10 et 30 minutes. Vous devrez alors discuter de votre projet, présenter votre business plan et prouver à l’officier que vous êtes qualifié pour réussir.

Si votre demande de visa pour investisseur aux USA est acceptée, vous recevrez alors votre visa quelques jours plus tard !

Votre équipe qui vous aide dans vos démarches aux États-Unis,

USA Immobilier

Benoît Malige
Benoît Malige

Votre spécialiste de l’investissement locatif aux États-Unis, consultant professionnel, expert certifié, qui vous permet de générer des revenus passifs et d’investir sereinement sur le long terme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire :
Pas de spam, notifications uniquement sur les actualités, les événements et les opérations d’USA Immobilier.

Vous avez pour projet d’investir aux USA ?

Écrivez-nous, nos équipes vous répondrons dans les plus brefs délais !

fr French
X