Les prix de l’immobilier à Détroit par quartier

Detroit, Michigan, USA Downtown Skyline
Table des matières

Détroit est dans le viseur de nombreux investisseurs depuis un certain moment. Après avoir subi une faillite, la ville du Michigan renaît de ses cendres. Serait-ce donc le bon moment pour investir à Détroit ? Comme toujours, il est important de suivre les chiffres de l’immobilier et les tendances pour déterminer s’il s’agit d’un lieu à potentiel ou pas. Dans cet article, nous avons rassemblé pour vous tous les prix de l’immobilier à Détroit par quartier et par type de bien pour que vous ayez une vue d’ensemble de ce marché financier pour un éventuel investissement.

Quelles sont les caractéristiques de la ville de Détroit ?

Detroit skyline at night in Michigan, USA

Détroit a une histoire assez atypique. Réputée dans ses jeunes années comme étant la ville de l’industrie automobile. Ses surnoms “Motor City” ou encore “Motown” provenaient du fait que des firmes américaines très réputées ont posé leurs bagages comme Ford, General Motors ou encore Chrysler. Avec ses 1,8 millions d’habitants en 1950, Détroit était au sommet de sa gloire jusqu’à ce que le déclin commence.

Jusqu’au début du XXIème siècle, la ville de Détroit va perdre près d’un million d’habitants. Il y a un changement de population radical qui s’opère et une vague de personnes à faible revenus s’installe dans la ville. Détroit est devenu le lieu de nombreuses émeutes un peu avant les années 70. Le déclin se poursuit lorsque l’usine automobile Packard quitte son quartier.

La crise des subprimes, la baisse de la population constante (738 000 habitants en 2011 et 672 351 en 2022) et un taux de criminalité plus élevé que jamais poussent la ville à la perte. Si bien qu’en 2013, Détroit est contrainte de déclarer faillite avec une dette qui atteint les 18,5 milliards de dollars.

Depuis, le gouvernement a mis en œuvre de nouvelles mesures et des aides financières pour reconstruire la ville et chaque propriété abandonnée. On y remarque le retour de grandes entreprises et de nouveaux chantiers (tramway, etc).

Cela veut-il dire que la ville a un potentiel à saisir ?

Quels sont les prix de l’immobilier à Détroit ?

Les Michigan Realtors regroupent l’ensemble des associations locales immobilières et les plus grands spécialistes de l’État au sein d’un rapport des statistiques des ventes de logements. Pour ce qui est des dernières données, on remarque que le coût moyen des ventes dans le Michigan a augmenté de 10,36% entre le mois d’avril 2021 et avril 2022.

En effet, le montant moyen de vente d’un logement était de 238 511$ en avril 2021 et de 263 220$ en avril 2022. Lorsque l’on observe les chiffres, on remarque que Détroit est l’une des seules villes où les ventes ont augmenté. Globalement, dans l’État, les ventes ont baissé de 9,58% en passant de 10 714 à 9 688.

Mais qu’en est-il de Détroit ?

Détroit ne fait pas partie des villes qui évoluent le plus en termes de prix dans la région. Pour ce qui est des prix moyen, l’augmentation est plus importante à Antrim Charlevoix Kalkaska (20,35%), à Central Michigan (43,28%), à Hillsdale County (34,03%), à Lenawee County (28,02%), à Midland (35,84%), à St Joseph County (26,36%) ou encore à West Central (28,11%).

Dans la ville de Détroit, les prix de vente ont augmenté de 19,26% en un an. En effet, ils sont passés de 98 641$ en avril 2021 à 117 638$ en avril 2022.

Les ventes ont elles aussi augmenté de 25,21% en passant de 365 à 457.

Aujourd’hui, selon Realtor, le prix médian des biens vendus est de 84 500$. C’est une augmentation de 6,8% par rapport à l’année dernière.

Quel est le prix de l’immobilier à Détroit par quartier ?

Il faut savoir qu’à Détroit, les biens immobiliers les plus courants sont les maisons unifamiliales. Selon le rapport de Norada Real Estate, elles représentent près de “66,04% des unités de logement de la ville. Les maisons unifamiliales de trois et quatre chambres sont les unités d’habitation les plus courantes à Detroit“.

Étant donné que Détroit est devenu un marché d’acheteurs (car l’offre de maisons est supérieure à la demande), les maisons sont en moyenne moins chères que les appartements.

Selon Zillow, l’indice de valeur d’une maison à Détroit est de 67 846$. D’un autre côté, celui des appartements est de 269 000$.

La ville de Détroit compte près de 179 quartiers. Aujourd’hui, nous vous proposons un aperçu de ceux qui ont les coûts les plus élevés et ceux qui sont moins élevés.

Quels sont les quartiers les plus chers à Détroit ?

Dans l’ensemble, il est vrai que les prix de l’immobilier à Détroit sont relativement bas par rapport aux autres États du pays. Mais cela ne veut pas forcément dire qu’il s’agit d’un bon investissement. En attendant, faisons un tour dans les quartiers les plus chers de la ville.

1. Palmer Park

Palmer Park est un quartier majoritairement composé de verdure puisqu’il possède le Détroit Golf Club de la ville ainsi qu’un immense parc de plus de 120 hectares. De plus, c’est là que réside le Detroit Police Department. Les coûts sont donc les plus élevés de la ville puisqu’ils sont de 740 000$.

Ce qu’il faut savoir, c’est que même si le coût d’achat peut paraître faible, le montant des loyers moyens l’est aussi (902$ par mois).

2. Downtown Detroit

Connu comme étant le quartier des affaires ainsi qu’un lieu résidentiel. L’architecture est réputée pour son aspect historique (avec ses théâtres et ses églises) ainsi que ses nombreuses infrastructures comme le Renaissance Center, le One Detroit Center, le Guardian Building ou encore le Greater Penobscot Building.

À Downtown Detroit, le prix médian d’inscription pour une maison est de 649 000 USD, ce qui revient à 447 USD le mètre carré. Par rapport à juin 2021, c’est une hausse de 13,1%.

Cependant, le coût du loyer est, selon Rentcafe, assez intéressant puisqu’il est de 1 622$ en moyenne.

3. Prix de l’immobilier à Détroit : Indian Village

Ce quartier historique est situé à l’est de Détroit, proche du East English Village. Il a également été inscrit au registre national des lieux historiques. Bien que résidentiel, on y trouve autant de maisons de style colonial, des maisons de villes que des appartements. C’est pour cette raison que les prix médians de vente sont de 558 000$.

L’avantage, c’est que le loyer peut atteindre une moyenne de 1 229$ par mois.

4. Jeffries

Ce quartier de Détroit est souvent cité comme étant l’un des meilleurs lieux pour faire un investissement. En effet, Redfin indique que le prix de vente médian d’un bien immobilier est de 342 500 USD, ce qui représente près de 43% par rapport à l’année dernière !

En plus, le coût des loyers est d’en moyenne de 1 431$, ce qui peut être intéressant si votre bien prend de la valeur et qu’il peut vous rapporter une forte rentabilité.

5. Lower Woodward

Aussi appelé Merchant’s Row, il s’agit d’un quartier historique de la ville qui s’étend le long de la Woodward Avenue. On y retrouve un centre médical, un centre culturel, des commerces, des écoles (dont le Detroit Institute of Arts) et des lieux résidentiels.

À Lower Woodward, le prix de vente médian des maisons à baissé de 10,5% par rapport à l’année dernière. Aujourd’hui, il est de 345 500$ et reste le cinquième quartier le plus cher de la ville.

Il faut savoir que l’investissement locatif peut être intéressant à partir du moment où le coût moyen du loyer est de 1 351$ par mois.

6. Prix de l’immobilier à Détroit : Boston Edison West

Il s’agit d’un quartier historique de Détroit qui contient plus de 900 maisons. Il se situe au sud de Highland Park et fait même partie du registre national des lieux historiques des USA. C’est donc pour cette raison qu’il fait également partie des quartiers les plus chers.

En effet, selon Realtor, le prix médian d’inscription d’une maison est de 307 000 USD, ce qui équivaut à près de 114$ le mètre carré. Il y a eu une hausse de 9,7% depuis juin 2021.

7. University District

Ce quartier fait partie des meilleurs pour faire de l’investissement locatif. Situé juste au nord de l’université de Détroit, il comprend également l’école de médecine Leah Cardwell. De plus, il longe le Palmer Park et le Detroit Golf Club. Ici, le coût médian de vente est de 300 000$.

L’avantage, c’est que les étudiants seront toujours nombreux à circuler dans ce quartier. Le taux d’occupation sera donc généralement élevé et le coût des loyers est aux alentours des 1 000$.

8. Prix de l’immobilier à Détroit : East Riverside / Jefferson Chalmers

Donnant face à la rivière Détroit, le quartier de East Riverside et de Jefferson Chalmers accueillent plusieurs centres médicaux, des écoles et de nombreux parcs comme le Hansen Playground, le Alfred Brush Ford Park et le centre nautique de Riverside.

C’est la raison pour laquelle le prix de vente médian d’un bien immobilier est de 232 250$. Il représente une augmentation de 25,5% par rapport à l’année dernière. C’est d’autant plus intéressant si l’on prend en compte le fait que les coûts du loyer sont de 1 132$.

9. Bagley

Bagley est un quartier assez résidentiel dans l’ensemble et donc plutôt agréable à vivre. Il se trouve à quelques minutes du Detroit Golf Club et du Palmer Park. Ici, le prix médian de vente est de 182 500 $. C’est une augmentation de 18% qui a été remarquée depuis l’année dernière.

À Bagley, le coût au mètre carré est de 107$. Au niveau des loyers, il se trouve dans la moyenne de la ville puisqu’ils sont à 845$ par mois (situé entre 700 et 1 000$ pour 35% des logements).

10. Prix de l’immobilier à Détroit : East English Village

Ce quartier est assez intéressant pour le style d’architecture qu’il propose. En effet, la plupart des maisons sont de style colonial, Cape Cod ou encore Tudor. De plus, c’est un quartier réputé pour sa propreté et son entretien fréquent. C’est donc un lieu plutôt résidentiel ou le prix médian de vente est de 159 000$.

Quels sont les quartiers les moins chers ?

Le coût de la vie global de la ville de Détroit est bien inférieur à celui des États-Unis. Selon Best Places, il est de 87,6 face à 100 pour le pays. Mais ce qui est le plus pertinent, c’est qu’au niveau des coûts immobiliers, il n’est que de 23,2 (toujours face à 100 pour les USA).

Dans cette partie, voici les 10 quartiers les moins chers de la ville.

1. Farwell

Ce quartier de Détroit est l’un des moins chers avec un prix de vente médian de 51 000$. On y trouve le Farwell Recreation Center et le Dorais Playground dans ce lieu situé au nord de la ville.

Cependant, il faut savoir que les coûts de vente ont baissé de 4,4% par rapport à l’année dernière.

2. Brooks

Brooks rassemble plusieurs coins comme Plymouth, Joy community, Garden view ou encore Fiskhorn. Le prix de vente médian à Brooks est de 53 500$, ce qui est une augmentation de 27,3% par rapport à l’année dernière.

Pour ce qui est des coûts des loyers, ils sont de 806$ par mois.

3. Moross-Morang

Situé au nord de East English Village, le quartier assez discret de Moross-Morang propose des prix assez intéressants pour se lancer dans l’investissement immobilier. Le coût d’achat médian d’un bien immobilier est de 55 000 dollars.

C’est un quartier américain assez résidentiel qui a tout de même connu une augmentation de plus de 8% par rapport à l’an dernier.

4. Cody

Cody est situé dans les alentours de Franklin Park et de Warrendale et longe le Rouge Park. Ici, le prix médian d’un logement est d’environ 56 750$. La nature y est très présente puisqu’il y a également le Cody Park.

Pour ce qui est des coûts des loyers, ils sont de 830 $ par mois.

5. Grant

Ce quartier résidentiel fait partie des lieux les moins chers de Détroit. Le prix médian d’un logement est de 56 950 dollars. On y trouve principalement des maisons plutôt que des appartements. En revanche, le coût des loyers est d’en moyenne de 632$.

6. Regent Park

Proche du quartier de Moross-Morang, Regent Park est une zone résidentielle de 76 pâtés de maisons au nord-est de la ville. Vous y trouverez majoritairement des maisons traditionnelles en briques ainsi que des rues bordées d’arbres. Le coût médian des logements dans ce coin de Détroit est de 60 000 dollars ce qui représente une augmentation de plus de 38% d’une année sur l’autre.

7. Warrendale

Quartier populaire de la ville de Détroit, Warrendale se situe au sud de Franklin Park. On y trouve des zones de loisirs, des restaurants, des jardins et des bars assez dynamiques.

Le prix médian d’achat des propriétés est de près de 60 000$. Il s’agit d’une augmentation de près de 28% depuis l’an dernier.

8. Dexter Linwood

Situé à quelques pas du quartier de Highland Park, Dexter Linwood est, comme le résume très bien The Neighborhoods, “un ensemble de communautés avec des maisons coloniales et des résidences multifamiliales construites entre les années 1910 et les années 1950”.

Ici, le coût des propriétés est de plus de 62 000$, ce qui représente une hausse de plus de 49% sur une année.

9. Franklin Park

Franklin Park est un quartier délimité par Plymouth Road, Joy Road, Southfield et Burt Road. Il longe notamment le Rouge Park ce qui fait que le coût du marché américain est légèrement plus élevé ici. En effet, le coût médian des propriétés est de 65 000$. C’est une augmentation de plus de 10% par rapport à l’année dernière.

10. Mackenzie

Non loin de Franklin Park, on retrouve le quartier de Mackenzie et de Barton McFarland. Ici, le coût médian des propriétés est de 70 000$. Ils sont composés d’écoles, la vie au sein de la communauté est très vivante mais en revanche, mauvaise nouvelle pour les investisseurs, la plupart des habitants sont propriétaires.

Toujours est-il que le loyer médian est de 795$ par mois.

Que penser des coûts du marché de l’immobilier à Détroit ?

Le prix n’est pas vraiment révélateur de potentiel à Détroit. Ce n’est pas parce que vous choisissez une maison plus chère que le coût du loyer le sera forcément.

Nous vous conseillons donc de ne pas se fier aux prix d’achat seulement. Par exemple, dans le quartier de Rosedale, vous pouvez obtenir une maison pour un coût médian de 166 000$ (avec un loyer moyen de 731$/mois). Cela paraît moins avantageux qu’un quartier comme Foch où le prix médian est de 145 000$ mais où les loyers sont en moyenne de 1 132$ par mois.

Votre équipe qui vous guide dans vos démarches sur le sol américain,

USA Immobilier

Benoît Malige
Benoît Malige

Votre spécialiste de l’investissement locatif aux États-Unis, consultant professionnel, expert certifié, qui vous permet de générer des revenus passifs et d’investir sereinement sur le long terme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire :
Pas de spam, notifications uniquement sur les actualités, les événements et les opérations d’USA Immobilier.

Vous avez pour projet d’investir aux USA ?

Écrivez-nous, nos équipes vous répondrons dans les plus brefs délais !

fr French
X