10 erreurs de l’investisseur immobilier à éviter à tout prix !

les 10 erreurs de l investisseur immobilier
Table des matières

Avec Internet aujourd’hui, on peut trouver beaucoup d’informations. Au sujet de l’investissement, elles fusent et on y trouve tout et son contraire. Dans ce type de projet, il ne s’agit pas d’acheter un canapé. Il est question d’investir une assez grosse somme d’argent. En prenant le risque d’écouter les moindres conseils, vous pouvez perdre beaucoup d’argent. Si bien qu’aujourd’hui, les chiffres de signalement d’arnaques immobilières ont explosé tant bien du côté des locataires que des propriétaires. Alors comment réussir son investissement ? Quels sont les 10 erreurs de l’investisseur immobilier à éviter à tout prix ? On vous dévoile tous nos secrets professionnels !

Pourquoi devenir investisseur immobilier ?

Il est évident que si l’on vous pose cette question, une grande majorité des réponses feront référence aux revenus passifs. Alors oui, l’investissement immobilier peut vous aider à générer des rendements assez élevés pour vivre sereinement.

Dans certains cas, la rentabilité peut atteindre jusqu’à 10%. En France, par exemple, l’immobilier locatif peut vous aider à obtenir jusqu’à 7% de rentabilité.

Devenir investisseur immobilier en 5 étapes !

Parce que l’avenir appartient à la nouvelle épargne

Aujourd’hui, lorsqu’on parle d’épargne, on pense souvent aux livrets, aux plans d’épargne ou même à l’assurance-vie. Généralement, la rentabilité ne dépasse jamais les 2%. L’investissement immobilier permet en moyenne de tripler ces rendements.

En misant sur les bonnes villes, c’est un placement plus sûr qui peut même vous emmener encore plus haut. Après la pandémie mondiale que nous avons vécue, le secteur de l’immobilier a complètement changé. Aujourd’hui, les prix ont augmenté dans quasiment toutes les villes. Si beaucoup pensent que c’est une charge de travail, détrompez-vous. L’investissement locatif peut inclure une gestion locative transformant ainsi votre rentabilité en revenus passifs !

Ce type d’investissement peut donc vous aider à générer de gros revenus si vous évitez les 10 erreurs de l’investisseur immobilier !

Vous assurez vos projets futurs

Businessman is Savings money and calculating.Save money for home cost

La raison principale et l’utilité d’un investissement immobilier est avant tout la visée sur le long terme. Il permet d’assurer un futur (le vôtre ou celui de vos proches).

Que ce soit en passant par le biais d’un emprunt ou même en payant comptant, vous obtiendrez un revenu supplémentaire pour vos années de retraite. C’est un processus envisageable si l’on prend en compte le fait qu’à cette époque de votre vie, vos finances sont bouleversées. En effet, le salaire est généralement moins élevé et les frais augmentent (surtout en termes de santé).

De plus, après avoir passé plusieurs années de votre vie à travailler, vous avez bien le droit de profiter ! Sans avoir à se restreindre, les revenus générés par vos investissements vous permettront de vivre une retraite paisible.

Diversifier votre patrimoine

L’un des points essentiels à connaître pour investir, c’est qu’avec des apports importants, vous pouvez bénéficier de l’effet de levier. L’intérêt réside dans le fait d’augmenter vos capacités d’emprunt auprès d’une banque.

Pourquoi ne pas obtenir plus de revenus passifs ? Au lieu de payer comptant un bien immobilier, il est plus intéressant de faire des emprunts en réduisant les apports pour un bien d’une valeur plus élevée. Vous dépenserez moins de votre poche et gagnerez bien plus !

Mais pour cela, il faut veiller à toujours avoir des coûts de remboursements mensuels auprès de la banque inférieurs aux montants des loyers.

Quelles sont les 10 erreurs de l’investisseur immobilier à éviter à tout prix ?

I've made a huge mistake

Chaque jour, de nombreuses personnes perdent énormément d’argent à cause d’un mauvais investissement. S’il était aussi simple d’avoir des rendements passifs, ça se saurait. Alors comme pour tout objectif de placement financier, il est important de se renseigner avant de se lancer.

Pourquoi investir dans l’immobilier en 2022 ?

1. Avancer trop vite sans avoir assez élaboré votre projet

Beaucoup de personnes négligent la quantité de travail que le fait d’investir dans un bien immobilier impose. Il ne s’agit pas seulement d’acheter un appartement ou une maison puis de le mettre en location pour toucher un revenu. Il faut agir méthodiquement et surtout bien se renseigner.

Cela commence donc par une petite formation sur le marché de l’immobilier. Que ce soit pour investir en France ou à l’étranger, il est plus qu’essentiel de connaître les variations des coûts, les processus d’acquisition de biens immobiliers et tout ce qui se rapporte aux impôts et aux taxes.

En plus de vous former sur le marché de l’immobilier, il est important de vous positionner. Vous devez vous situer par rapport à ce qui vous est possible d’acheter que ce soit en apport ou en capacités d’emprunt.

2. Penser en tant que propriétaire et non en tant que locataire

businessman with laptop thinking at office

Trop souvent, on pense à ce que le fait d’avoir des biens immobiliers peut vous rapporter. Vous réfléchissez au prix, aux taxes, aux éventuels travaux ou aux prêts tout en oubliant que l’élément déterminant de votre rendement, ce sont vos loyers !

Pour se lancer dans l’immobilier locatif, il faut se mettre à la place du locataire. Vous pouvez négocier un appartement ou une maison à un prix plus qu’intéressant. Mais si vous n’avez aucun locataire, vous perdrez beaucoup d’argent.

3. Ne pas avoir une bonne stratégie d’acquisition d’un bien immobilier

Il est important d’inclure un bon emplacement dans votre stratégie d’acquisition. Cela dépend avant tout du type de locataires que vous souhaitez héberger. Si vous envisagez d’accueillir des étudiants, il faudra penser à viser les zones universitaires. Pour des travailleurs, les quartiers financiers ou situés proches de bureaux seront avantageux. Pour des familles, il ne faut pas oublier de se renseigner sur les écoles, les parcs, ou les commerces environnants.

Dans l’ensemble, un bien situé à proximité des transports en commun a moins de chance d’avoir de la vacance locative. Étudier les éléments démographiques d’une ville peut aussi être une bonne solution. Vous connaîtrez les signaux d’attractivité d’une ville et c’est de cette manière que vous trouverez celle qui correspond le mieux à votre projet.

4. Considérer seulement la défiscalisation pour votre achat

Les avantages fiscaux de l’investissement immobilier locatif peuvent vous donner envie de vous précipiter sur un achat. À Paris, et partout en France, la loi Pinel, la loi Censi-Bouvard ou encore le statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) vous permettent d’avoir une réduction d’impôt grâce à votre location. Mais il ne faut jamais oublier de bien se renseigner sur chaque dispositif. Ils peuvent s’appliquer sur un type de logement ou sur une location précise.

À l’étranger, et notamment en Floride, certains impôts sont carrément inexistants. Mais cela ne veut pas dire que toute offre est bonne à prendre ! Chaque année, de nombreuses personnes souhaitant se lancer seules se retrouvent face à des mauvaises surprises. Pour des investissements immobiliers, il ne faut surtout pas avancer les yeux fermés !

La clé de la réussite, c’est une bonne formation sur le marché de l’immobilier et sur tout ce qui l’entoure !

5. Faire un mauvais calcul de prix d’achat d’une maison ou d’un appartement

Banner of woman sit calculate expenses on calculator

L’une des 10 erreurs de l’investisseur immobilier, c’est de payer trop cher. Et c’est possible ! Ce que l’on entend par trop cher, c’est bien plus que le rendement que vous allez générer. Par exemple, imaginons que vous souhaitez acheter un bien immobilier à 200 000 euros pour le mettre en location. Il est important de savoir qu’il ne faut pas considérer seulement le prix de cette maison ou de cet appartement.

Tout d’abord, il est possible qu’il y ait des travaux à réaliser, ce qui implique une augmentation du prix. De plus, il ne faut pas oublier que pendant la durée des travaux, vous n’aurez pas de locataires, et donc pas de loyers !

En plus, il est aussi possible que les impôts dans cette ville soient très élevés ou que certains frais soient à prendre en compte. Si vous additionnez chaque prix, vous allez payer votre résidence bien trop chère, et donc perdre de l’argent par rapport à ce qu’elle vous rapporte !

Comment se lancer dans l’immobilier ? Le guide 2022

6. Payer comptant !

Pour votre premier investissement locatif, vous avez réuni toutes vos économies pour pouvoir obtenir un crédit moins important auprès de votre banque. Grâce à votre apport, vous pourrez plus rapidement obtenir vos revenus passifs.

Sauf que pour devenir un investisseur hors pair, il ne faut pas hésiter à se tourner vers l’emprunt ! En réalité, avoir un apport c’est bien, mais tout utiliser pour votre premier achat n’est peut-être pas une bonne idée.

Pour diversifier votre patrimoine et augmenter considérablement vos revenus, utilisez l’effet de levier ! En ce moment, les taux d’intérêt d’un prêt sont relativement bas. Alors pourquoi utiliser vos propres fonds ?

En réalisant un emprunt, vous allez pouvoir utiliser une partie de ses fonds pour investir dans d’autres projets immobiliers ! Vous augmentez vos capacités d’emprunt et vos retours sur investissement sont bien plus importants !

7. Acheter en couple ou à plusieurs

Young couple are going to buy the house

En tant que premier achat à visée locative, il est possible que vous vouliez impliquer certains proches. Tout d’abord, nous ne vous apprendrons rien en vous disant que mélanger les finances et les proches, ça ne fait pas partie des meilleurs conseils.

En réalisant l’achat d’un logement à plusieurs, vous divisez les loyers en deux. Déjà que le rendement peut être assez faible, vous gagnerez encore moins d’argent. De plus, vous n’êtes pas décisionnaire majoritaire. Cela peut devenir contraignant si l’une des parties veut vendre et que l’autre non.

Si vous souhaitez diversifier votre patrimoine pour assurer l’avenir de vos proches, les meilleurs conseils seront de créer une SCI ou une SCPI. Vous éviterez l’indivision et faciliterez le dispositif de transmission.

8. Négliger la visite d’un bien immobilier avant l’achat

C’est une situation courante lorsqu’il s’agit d’acheter un appartement ou une maison dans une ville où vous n’habitez pas. À cause de la distance, vous n’êtes pas en mesure de vous déplacer pour visiter le logement.

Pourtant, c’est une étape indispensable pour réussir un investissement immobilier locatif ! Elle permet d’avoir une vue d’ensemble sur l’état du projet et sur ses avantages. S’il y a des travaux à réaliser et que vous ne l’avez pas remarqué, il y aura des frais supplémentaires que vous auriez pu éviter.

Cela revient aussi à la deuxième erreur que nous évoquions. En visitant le logement, vous vous mettez à la place de vos futurs locataires. Vous pourrez constater si c’est un bien adapté à un dispositif de location. Aujourd’hui, il est possible de faire des visites virtuelles ou sous forme de vidéos !

De la même façon, attention aux coups de cœur ! Une belle décoration, de beaux murs blancs, un agent immobilier met tout en œuvre pour vendre au plus vite ! Cette mise en scène peut pourtant dissimuler des travaux cachés ou des défauts !

9. Faire un mauvais calcul du taux de rentabilité locative immobilière

Pour des nouveaux investisseurs, le calcul d’un taux de rendement peut être compliqué. On prend en compte les impôts, les remboursements mensuels d’un crédit, le loyer perçu et les frais annexes. Mais la plupart des investisseurs oublient le calcul des risques.

Comme pour tout achat, il peut y avoir un locataire qui ne paie pas son loyer, il peut y avoir un imprévu locatif et il peut y avoir une période où votre maison est vide. Il faut prendre en compte la moindre dépense supplémentaire. Par exemple, chaque année, certains travaux peuvent être envisagés.

Pour ce qui est du risque, il est important de se tourner vers une assurance pour anticiper un loyer impayé ou une vacance locative. Pour calculer au mieux votre rentabilité, mieux vaut prévoir trop large que pas assez ! Vous risquez de perdre trop d’argent.

Le guide pour obtenir le meilleur rendement locatif !

10. Ne pas vouloir faire appel à des professionnels de l’immobilier

Real Estate Agent

Devenir propriétaire est une compétence accessible à chacun. Cependant, à partir du moment où vous vous lancez dans le locatif, il est nécessaire d’en savoir un peu plus. C’est pour cette raison que les meilleurs conseils sont généralement de faire une formation. Vous pourrez tout savoir, ou presque.

Le domaine de l’immobilier est un secteur assez difficile. Pour obtenir la meilleure offre immobilière, il faut être un véritable professionnel. Vous pourriez donc vous éviter quelques frais de gestion pour vous occuper de votre investissement. Mais les risques sont très importants.

En effet, oublier ne serait-ce qu’un détail financier peut littéralement faire chuter votre taux de rendement. Encore une fois, il ne s’agit pas d’acheter un simple canapé. Les conséquences sont bien plus graves.

De plus, la gestion d’un bien locatif est un travail assez important. Si vous comptiez vous prendre une année pour voyager et profiter de vos investissements, vous pouvez oublier ! Le changement de locataires, l’état des lieux, les imprévus, les factures à envoyer, c’est une grosse charge !

Pour éviter tout cela, le mieux est de faire appel à de véritables professionnels. Ils sauront vous guider au mieux tout au long du dispositif d’acquisition du bien jusqu’à la gestion de vos locataires. Il ne faut pas oublier que leur mission principale, c’est de faire en sorte d’augmenter votre rendement !

Comment devenir un bon investisseur immobilier ?

Si vous voulez notre avis sur l’investissement locatif, le mieux est de commencer par intégrer ces 10 erreurs de l’investisseur immobilier !

Pour bénéficier des mêmes avantages que les investisseurs, la formation est essentielle ! Soyez préparé aux aléas du marché, aux détails fiscaux et à la diversification de patrimoine !

De plus, prévoyez toujours plus large. Au niveau des risques, prenez en compte des frais plus importants pour éviter toute mauvaise surprise ! Par exemple, si vous devez rembourser 600 euros mensuellement pour un crédit, essayez d’obtenir au moins 1000 euros de loyer !

Enfin, n’oubliez pas que l’emplacement et le type de bien immobilier sont essentiels ! Que ce soit sa situation géographique, les éléments environnants, la situation démographique de la ville ou sa taille et ses caractéristiques, tout est important !

Votre équipe qui vous aide dans vos démarches sur le sol américain,

USA Immobilier

Benoît Malige
Benoît Malige

Votre spécialiste de l’investissement locatif aux États-Unis, consultant professionnel, expert certifié, qui vous permet de générer des revenus passifs et d’investir sereinement sur le long terme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire :
Pas de spam, notifications uniquement sur les actualités, les événements et les opérations d’USA Immobilier.

Vous avez pour projet d’investir aux USA ?

Écrivez-nous, nos équipes vous répondrons dans les plus brefs délais !

fr French
X